Menu
  • musee aeroscopia - centre de documentation
Logo Aeroscopia
Aéronef

AIRBUS A380 - Collection Airbus Operations SAS


Identifiant : 2019.81.AI


Description :

L’A380 MSN1 a pris son envol depuis les pistes de l’aéroport de Toulouse-Blagnac le 27 avril 2005. Equipé de 20 tonnes d’instruments d’essais dont 6000 capteurs et un système de lests fixes et transférables simulant la charge marchande et les différents centrages de l’avion, le MSN1 a inauguré une campagne d’essais de plusieurs mois. Cinq appareils ont ensuite totalisé 2600 h d’essais en vol jusqu’à l’obtention de la certification de type.

Le MSN 002 exposé au musée aeroscopia est le troisième à avoir volé (03/11/2005) après le MSN 004. Si les deux premiers avions MSN001 et MSN004 ont permis la validation des performances de vol, la vérification du fonctionnement des systèmes et la définition des lois de pilotage, les MSN002 et MSN007, dotés d’une instrumentation allégée et d’une configuration tri-classe, ont effectué les premiers vols d’endurance et la campagne de ‘’route proving’’ technique (fiabilité et confiance) dans une configuration proche du stade commercial final. Enfin, le MSN007  a effectué le ‘’route proving’’ commercial. En outre, le MSN009 a permis la certification des moteurs Engine Alliance GP7200 alors que les 4 premiers prototypes étaient équipés de moteurs Rolls Royce.
L’A380 a reçu sa certification de type de la part de la FAA et EASA en décembre 2006 après 2600 heures de vol d’essai.
 

  • 1er vol le 03/11/2005 (Wolfgang Absmeier et Hugues Van Der Stichel accompagnés des ingénieurs navigants d’essai Jean Piatek, Wolfgang Brueggemann et Bruno Bigand)
  • 94ème et dernier vol le 10/05/2012

08/11/2005 : Convoyage sur Hamburg : L’A380 n°002 équipé de RR Trent 900 s’est posé à Hambourg pour recevoir une cabine passagers dans une configuration de 474 fauteuils répartis en 3 classes, 19 toilettes et 16 cuisines.

Septembre 2006 : Un tour du monde pour les « Early Long Flights » (essais d’endurance des systèmes cabine) !
Pour participer à ces vols de préparation technique, plus de 15000 salariés de l’entreprise ont répondu à l’appel du journal de communication interne « One ». Or, si la majorité était composée d’Airbusiens européens, Chinois, Russes et Américains étaient également de la partie aux côtés des organismes de certification.
Le 04/09/2006, 9h58, 474 passagers ont décollé pour un vol circulaire de sept heures au-dessus de l’Europe. Tirés au sort parmi les salariés d’Airbus, ces experts ont pu tester l’ensemble des équipements de la cabine afin de garantir la maturité opérationnelle de l’appareil avant son entrée en service. Trois autres vols, de 10h, 12h et 15h dont un vol de nuit ont suivi dans la même semaine.
Au total, 1900 membres du personnel ont livré leurs appréciations sur le conditionnement d’air, l’éclairage, l’acoustique, le système de divertissement en vol (IFE), les compartiments cuisine, les circuits électriques, les toilettes et les systèmes d’évacuation des eaux usées.
« Les vols se sont tous parfaitement déroulés, et nous avons été particulièrement heureux d’accompagner des membres du personnel d’Airbus pour leur premier vol à bord de l’A380 », a déclaré Claude Lelaie, Head of Airbus Flight Operations. «Bien que la cabine ait été quasiment remplie, l’impression d’espace dominait. Une autre caractéristique remarquable de cet appareil est son très faible niveau de bruit », a-t-il ajouté.
Au cours de ces vols, l’appareil, qui a affiché une vitesse moyenne de 0.85 mach (850 km/h), a également atteint son plafond de croisière de 13 106 m (43 000ft). En outre, ces 4 vols auront permis à l’A380 de parcourir 41 750 km au total, soit légèrement plus qu’un tour du monde.  (Airbus News).



Novembre 2006 : Le Route Proving technique
Le 13 novembre 2006, le MSN2 a initié la campagne d’essais techniques en condition réelle d’exploitation commerciale.  L’objectif était de démontrer l’aptitude de l’avion à s’insérer dans le trafic aérien en vue de sa mise en service. Ainsi en 18 jours, 152 heures de vol, l’A380 a parcouru près de 128 000 km et fait escale dans 10 aéroports du monde entier. Lors du quatrième et dernier vol, l’avion a assuré  la liaison Toulouse-Johannesburg, Johannesburg –Sydney après avoir survolé le pôle sud puis il a rallié Vancouver, et enfin Toulouse via le pôle nord.
 
13-16 novembre 2006 : Singapour
18-19 novembre 2006 Japon
22-23 novembre Chine
26-29 novembre 2006 Johannesburg –Sydney -Vancouver

Bien qu’imposant, l’A380 est compatible avec la plupart des infrastructures et servitudes existantes de façon à réduire les aménagements au sol. Le temps de rotation de 90 minutes est comparable aux autres gros-porteurs. Seuls deux engins ont dû être spécialement conçus : un véhicule sur vérins de chargement sur le pont supérieur et un tracteur de remorquage plus puissant.
En vue de l’obtention de la certification, l’ensemble de la campagne a été supervisés par les autorités aéronautiques de certification : la FAA (Federal Aviation Administration) américaine et L’EASA (European Aviation Safety Agency).
Ces « Routes proving » techniques ont été complétés par un « route proving » commercial en mars 2007. L’appareil MSN007 a été choisi par Airbus et la Lufthansa pour un programme de vols chargé : Francfort, New York, Chicago, Los Angeles, Washington D.C., Hongkong et Munich. Le personnel cabine de la compagnie allemande a pu mettre en œuvre et tester un service de bord très complet.
Entre 2005 et 2007, l’A380 a visité plus de 40 aéroports.
 
  • 1er vol le 03/11/2005 (Wolfgang Absmeier et Hugues Van Der Stichel accompagnés des ingénieurs navigants d’essai Jean Piatek, Wolfgang Brueggemann et Bruno Bigand)
  • 94ème et dernier vol le 10/05/2012
  • Heures de vol cumulées : 510h20
  • 123 atterrissages
  • 57 remises de gaz



 

Personnes liées
Airbus (Constructeur)
Airbus (Propriétaire)
Wolfgang Absmeier (Chef pilote d'essai)
Hugues Van Der Stichel (Chef pilote d'essai)
Jean Piatek (Chef pilote d'essai)
Wolfgang Brueggemann (Chef pilote d'essai)
Bruno Bigand (Chef pilote d'essai)