Menu
  • musee aeroscopia - centre de documentation
Logo Aeroscopia
Photographie

Guy Viselé - Spotter !

Cote : 0 - Phnum.VIS.BIOGRAPHIE


Description : 10 000 prises de vues numérisées ont été déposées au centre de ressources Pierre-Sparaco du musée aeroscopia en février 2018 au titre du partenariat avec L'Académie de l'air et de l'espace.
420 photos sont accessibles depuis le site internet du musée aeroscopia

10 000 PHOTOS CONSULTABLES SUR PLACE


Ces photos retracent la carrière de spotter de Guy Viselé, consultant en aéronautique et membre de l'Académie de l'air et de l'espace depuis 2013. Il participe activement aux travaux de la Section 5 « Histoire, Lettres et Arts ». Il devient membre titulaire en juin 2015 et prononce son discours d’introduction le 30 mars 2017 chez Airbus à Hambourg.
 
Il a pour hobby depuis son plus jeune âge le « spotting » et la photographie d’avions et possède une collection de plus de 300.000 photos d’avions.
 
Soucieux d’assurer la pérennité de cette collection et de la rendre accessible au public de passionnés et de chercheurs dans le domaine aéronautique, Guy Viselé a fait don de sa collection sous format électronique à l’Académie de l’Air et de l’Espace, qui la met à disposition du musée Aeroscopia.
 
Le 7 février 2018, Jean-Claude Chaussonnet, Secrétaire général de l’Académie de l’Air et de l’Espace, et Guy Viselé, membre titulaire de l’Académie, ont remis sous forme électronique (disque dur externe) la première partie (10 000 négatifs scannés et identifiés) de la collection photographique dénommée « Fonds Viselé »,  à Mme Fabienne Péris, responsable des collections du musée Aéroscopia,
 
Ce fonds photographique est composé d’environ 300.000 photo/négatifs argentiques, diapositives et photos numériques s'étendant sur la période de 1960 à nos jours, et couvrant tous les aspects de l'aviation mondiale (civile, militaire, musées aéronautiques, meetings et salons)..
 
Guy Viselé, propriétaire des documents originaux scannés, continue le travail de scannage de sa collection. Environ 150 000 négatifs (noir et blanc et couleurs), diapositives et photos numériques  sont déjà scannées et identifiées.
Il est prévu de livrer chaque année une quantité de documents en fonction de l’état d’avancement du travail de scannage et identification restant.
Il est cependant convenu, entre l’Académie et Guy Viselé que celui-ci conservera de son vivant les originaux et pourra en faire un usage privé à sa convenance avant que ceux-ci ne soient définitivement remis à l’Académie.



Né en Belgique en 1945, Guy Viselé est Docteur en Droit de l’Université Libre de Bruxelles (1968). Il obtient sa licence de pilote privé avion (VFR) en 1974, et a commencé à voler en ULM en 2000.
 
Il débute sa carrière aéronautique chez Publi-Air en 1970, où il crée et développe un département taxi aérien, et démarre des lignes aériennes régionales en sous-traitance pour la compagnie nationale belge, la Sabena.
 
En 1975, il devient Directeur Commercial chez Young Cargo, une compagnie charter cargo belge. En 1977 il entre chez Abelag Aviation, une importante compagnie de taxi aérien et de handling d’aviation d’affaires basée à Bruxelles. Il en devient le Directeur Général d’Exploitation (Executive Vice-President) en 1992.
 
Il établit une relation durable avec la European Business Aviation Association (EBAA), dont Abelag fut un des membres fondateurs, et y exerça notamment les fonctions de
« Governor » (équivalent de membre du conseil d’administration), et de « Legal Advisor » de l’association. Son expérience et sa passion pour l’aviation d’affaires l’ont amené par la suite à assister l’association en tant que consultant, spécialisé dans les questions environnementales.
A ce titre, il participe régulièrement jusque fin 2016 aux réunions du groupe ANCAT de la CEAC, et aux réunions de la Commission Européenne consacrées aux questions de transport aérien et environnement.
 
Au niveau mondial, l’EBAA est membre de l’International Business Aviation Council (IBAC), et il y crée en 1995 un groupe de travail « environnement » dont il sera d’ailleurs le premier président. Il participe pour le compte de IBAC aux travaux du CAEP (Committee for Aviation Environmental Protection) de l’OACI.
 
Le groupe CAEP de l’OACI travaille en cycles de trois ans sur des programmes définis ou demandés par l’Assemblée et rapporte ses recommandations au Conseil. En différentes périodes, il participe activement à quatre de ces cycles de travaux (soit une douzaine d’années), contribuant notamment à faire entendre la voix et à défendre les spécificités de l’aviation d’affaires lors du développement et de l’approbation des nouveaux standards de bruit et d’émissions, et plus récemment au développement des mesures basées sur le marché, et de carburants alternatifs.
 
Il aide au développement d’une position de l’aviation d’affaires par rapport aux normes de bruit, en préparation du CAEP/5 auquel il participe en 2001 en tant que chef de la délégation IBAC, avec un statut d’Observateur. Il est membre de l’Emission Trading Task Group (ETTG) de 2005 à 2007 et participe à la délégation IBAC au CAEP/7.
Il redevient l’Observateur officiel de IBAC au CAEP de juillet 2011 à mi-2016 et contribue avec succès à faire accepter pour l’aviation d’affaires un traitement correspondant aux spécificités du secteur lors des difficiles négociations qui aboutissent à la création d’un nouveau standard OACI en matière d’émissions, ainsi qu’un nouveau standard de normes de bruit. Il contribue également au développement d’un système de mesures de marché qui aboutit en 2016 à l’accord qui donne naissance au CORSIA (Carbon Offset and Reduction Scheme for International Aviation), un mécanisme mondial de compensation et de réduction du carbone pour l’aviation internationale.
Basé sur le principe d’une compensation des émissions du transport aérien international, il permettra à un opérateur d’acheter des unités d’émissions générées par des projets réduisant les émissions d’autres secteurs de l’économie ou de financer un projet bénéfique pour l’environnement.
 
De 1997 à 2001, il crée sa propre enreprise de consultance aéronautique et de brokerage sous la dénomination « Aviation Experience ».
 
De 2001 à 2010, il exerce la fonction de Conseiller Communication Externe de Belgocontrol, l’entreprise publique autonome en charge du contrôle aérien civil belge.
 
Lieutenant-Colonel de Réserve à la Force Aérienne Belge, Guy Viselé a été tout au long de sa carrière actif en tant que journaliste aéronautique « free-lance » pour diverses publications tant belges (Aviastro, La Conquête de l’Air, Avianews, Carnets de Vol, BART) qu’internationales (Air et Cosmos, Aviation International News). Depuis 2011, il contribue régulièrement par ses articles et photos à la lettre d’information aéronautique belge « Hangar Flying » (www.hangarflying.be), publiée mensuellement sur internet et accessible gratuitement à tous, avec une audience de près de 5.000 lecteurs par édition.
 
Passionné de sports aériens, il fut pendant plusieurs années administrateur, puis trésorier et Vice-Président de l’Aéro-Club Royal de Belgique, et administrateur de l’AOPA-Belgium.
Il a été de 2008 à 2016 administrateur de l’AELR, mieux connue sous la dénomination de « Amis du Musée de l’Air » qui gère la section « Air » du Musée Royal de l’Armée à Bruxelles, et fait toujours partie du comité de rédaction de sa revue trimestrielle BAMM (Brussels Air Museum Magazine).
 
Officiellement retraité depuis octobre 2010, il poursuit ses activités de consultance aéronautique jusqu’en 2016, et reste actif en tant que journaliste aéronautique (Hangar Flying et BAMM).
 
 


Consulter le fonds photographique :
Contient