Menu
  • musee aeroscopia - centre de documentation
Logo Aeroscopia
Fonds Archives

Fonds photographique numérisé GARCIA Alain - Ingénieur en chef Aerospatiale


Fonds photographique numérisé GARCIA Alain - Ingénieur en chef Aerospatiale (5 NUM)
5 Juin 2019
Documents numérisés
 

LA DEPECHE DU MIDI

Publié le 26/06/2007 à 09:42

Airbus, Aéronautique

C'était, hier soir, un moment d'émotion chez Airbus. Le patron de l'ingéniering, Alain Garcia, organisait une soirée d'adieux après 40 ans, huit mois et quatorze jours passés chez l'avionneur ! Ce Tarbais d'origine qui est passé par le lycée technique Jean-Dupuis a intégré l'école d'ingénieurs de Strasbourg en 1962 sans passer par les classes préparatoires et a goûté à un hiver alsacien de -16 degrés ! C'est après quatre ans d'études en mécanique générale que Sud Aviation lui propose un poste d'ingénieur à Toulouse. Il travaille alors sur les commandes de vol de Concorde, projet mythique voulu par le général de Gaulle. Neuf mois plus tard, il se consacre aux moteurs du bel oiseau blanc. Une spécialité qu'il conservera jusqu'en 1987 voyant ainsi naître toute la gamme Airbus. Puis en 1987, au Bourget est lancé le programme A330/A340 dont il devient l'ingénieur en chef sur proposition de Claude Terrazzoni. Alain Garcia se donne alors sans compter et arrive à livrer un appareil qui fait encore les beaux jours de l'usine Clément Ader. Il en suivra la maturité jusqu'en 1994 soit deux ans après son envol. «À ce moment-là, j'ai même refusé des promotions pour aller jusqu'au bout» se souvient l'ingénieur. Puis l'Aérospatiale le détache au GIE Airbus pour préparer la succession de Bernard Ziegler qu'il assure en janvier 1997 en étant nommé Senior vice president engineering d'Airbus Industrie. Il lance alors les dérivés de son «bébé» l'A340-500 et 600 puis l'A380 en tant que Executive vice president Ingeniering en 2001. Sa consécration interviendra lors de la certifications de type du superjumbo le 12 décembre 2006.

passionné d'aviation

Mais Alain Garcia ne va pas s'arrêter en si bon chemin. Il continuera à être consultant pour les grands groupes aéronautiques et s'impliquera dans la vie associative tant auprès de l'Académie nationale de l'air et de l'espace que l'association aéronautique et astronautique de France. «Je garderai quand même un peu de temps pour aller tutoyer les sommets de 3 000 mètres dans mes Pyrénées natales ! » rassure cet Airbusien pur sucre. Il continuera aussi à voler car cet homme à tout essayé: avion léger, montgolfière, parapente… Il poursuivra également les actions humanitaires qu'il a initiées au Sénégal mais promet de rester vivre à Aussonne… Bon vent Monsieur l'ingénieur en chef !

Gil Bousquet

https://www.ladepeche.fr/article/2007/06/26/3817-airbus-alain-garcia-vole-vers-de-nouveaux-cieux.html  


Contient
(5 NUM 17) Alain Garcia et ?
(5 NUM 12) Noël Forgeard, Alain Garcia et Neil Amstrong
(5 NUM 14) Alain Garcia et Neil Amstrong
(5 NUM 13) Noël Forgeard (à gauche), Alain Garcia et Niel Amstrong
(5 NUM 20) ?
(5 NUM 21) ?
(5 NUM 19) ?
(5 NUM 18) ?
(5 NUM 4) Première sortie de chaîne de l'A340-200
(5 NUM 8) Route du tour du monde de l'A340-200 en juin 1993
(5 NUM 10) Liste des participants au tour du monde 16-18 juin 1993
(5 NUM 9) Message récapitulatif d'Alain Garcia au sujet du Tour du monde de l'A340-200 du 16-18 juin 1993
(5 NUM 15) Lettre de félicitations à Alain Garcia de la part de S.D. Russell (General Electric)
(5 NUM 16) Courrier de Serge Catoire mars 1998
(5 NUM 5) Attestation de remise par Latécoère du premier meuble électronique 800 Vu (A340) à Aerospatiale
(5 NUM 6) Banc d'essais moteur
(5 NUM 7) 1er atterrissage de l'A340 n°1 le 25/10/1991
(5 NUM 11) Premier vol de l'A330 - 2 novembre 1992
(5 NUM 3) Usine Clément Ader : l'A340 sur les postes d'essais extérieurs
(5 NUM 2) Usine Clément Ader - Postes 30
(5 NUM 1) Usine Clément Ader - Poste 40