Menu
  • musee aeroscopia - centre de documentation
Logo Aeroscopia
Pièce

Message capté par André LEYMARIOS le 27 juillet 1396


Fonds archives LEYMARIOS André - Radionavigant Air France - INSTRUMENT DE RECHERCHE (10 S CRDA); Documents divers Radio L.L., Air France et documentation (10 S CRDA 2); Message capté par André LEYMARIOS le 27 juillet 1396 (10 S CRDA 2-10) Message capté par le radio navigant André LEYMARIOS le 27 juillet 1936.


Texte espagnol :
fakek de C1 = notifique si avista cervera punto avise destructores y submarinos caso vea proximos Kadiz buques mercantis o en cadiz desembarco.
 
Traduction française :
Notifiez si vous apercevez au point Cervera [cap de Corvona, en-dessous d’Alicante] prévenez destroyez et les sous-marins au cas où ils voient à proximité de Cadiz des navires marchands ou bien de débarquements de troupes à Cadiz.
(traduction proposée par André Leymarios jr,  fils de Claude Leymarios)
 
Le F.AKEK était un trimoteur Wibault


 
Mention du pilote Joseph Durand, au dos de ce message :
Reçu par mon radio, Leymarios, d’un sous-marin gouvernemental espagnol l’un des premiers jours de la guerre civile, alors que, venant du N, nous survolions le détroit de Gibraltar.
 
Ce document m’a été transmis, le 14 mars 2001, par Madeleine Boucher, ancienne hôtesse de l’air, amie du pilote Joseph Durand, qui l’a retrouvé dans ses papiers après son décès (Claude Leymarios).
 
Concernant les suppositions de Robert Espérou, ancien inspecteur général de l’Aviation civile, (lettre du 9 février 2002) attribuant l’accident à une erreur du pilote Henri Guy, Henri Roth, ancien pilote de ligne sur Toulouse-Dakar, avec lequel j’en ai parlé, ne retenait absolument pas cette supposition, attribuant plus tôt l’erreur à la station de Perpignan. Un fait qu’il avait constaté à maintes reprises durant ces nombreux vols sur ce trajet.


En complément, les courriers échangés avec Robert Espérou au sujet de ce message


Claude LEYMARIOS, le 6 mars 2018
 

Contient