Menu
  • musee aeroscopia - centre de documentation
Logo Aeroscopia
Pièce

Bulletins de salaire d'André LEYMARIOS, radio-navigant Air-France


Fonds archives LEYMARIOS André - Radionavigant Air France - INSTRUMENT DE RECHERCHE (10 S CRDA); Documents divers Radio L.L., Air France et documentation (10 S CRDA 2); Bulletins de salaire d'André LEYMARIOS, radio-navigant Air-France (10 S CRDA 2-3) Bulletins de salaire d'André LEYMARIOS, radio-navigant Air-France.

22 bulletins.



Ces bulletins couvrent la période de décembre 1935 à janvier 1938 (manquent Octobre à Décembre 1936 et mars 1937).
 
Il convient de noter en avril 1937 la « prime de secteur Espagne », en relation avec la guerre civile qui sévit dans ce pays (peut-être en mars 1937, puisqu’il manque ce mois). Pour les radios navigants elle était de 1 000 francs. Les pilotes, d’après Henri Roth, touchaient plus.
 
L’escale de Barcelone servit aux équipages d’Air-France à rapatrier des Républicains Espagnols en France. Elle aurait été un temps fermée, mais je n’en ai pas confirmation.
La chasse franquiste faisait souvent des vols d’intimidation autour des avions de ligne, n’hésitant pas, parfois, à faire des tirs de mitrailleuse, comme le fit constater André Leymarios en montrant des impacts de balle sur la carlingue de l’avion a son frère Lucien venu un jour l’accueillir à Montaudran.
 
Le personnel navigant d’Air-France était bien rémunéré. André Leymarios avait une réputation de générosité, qui lui valut de petits déboires dont il n’avait cure. Il ne refusait jamais de dépanner un collègue, sachant pertinemment qu’il ne serait pas toujours remboursé. Cela peut, en partie, expliquer ses nombreuses avances sur salaire qui faisaient que certain mois le solde à payer été faible. Mais expliquer en partie, car il n’avait aucun sens financier et ne comptabilisait pas ses dépenses.
 
La signature du chef d’escale, sur la majorité de ces bulletins de paie est celle de Mr Le Bras qui avait en charge les radios navigants.
 

Claude LEYMARIOS, le 8 mars 2018

Contient