Menu
  • musee aeroscopia - centre de documentation
Logo Aeroscopia
Pièce

Dossier de presse relatif à l'accident du Canigou du 23 mars 1938


Fonds archives LEYMARIOS André - Radionavigant Air France - INSTRUMENT DE RECHERCHE (10 S CRDA); Documents divers Radio L.L., Air France et documentation (10 S CRDA 2); Dossier de presse relatif à l'accident du Canigou du 23 mars 1938 (10 S CRDA 2-4) Dossier de presse relatif à l’accident du 23 mars 1938 (Dewoitine 338 - « Ville de Toulouse »)

- L’INDÉPENDANT du 24 mars 1938 :
« Un avion postal en flammes dans le massif du Canigou : L’appareil, courrier du Maroc, avec cinq passagers et trois membres de l’équipage, est tombé cette nuit près des mines de Batère, à Corsavy »
« La catastrophe de l’avion d’Air-France dans les Pyrénées-Orientales- L’appareil, égaré dans la brume, a percuté contre le roc des mines de Las Indis, à Corsavy- L’avion, piloté par l’aviateur Guy, assurait la liaison avec l’Amérique du Sud ».

- L’INDÉPENDANT du 25 mars 1938 :
« La catastrophe de l’avion postal « Ville de Toulouse »
« L’identification des victimes- Les efforts des sauveteurs, civils et militaires, dans la tourmente et à travers les murailles rocheuses bardées de neige et de glace ».
La catastrophe aérienne de l’avion postal « Ville de Toulouse ».

- Paris-Soir du 25 mars 1938 :
« Huit morts dans la catastrophe du courrier aérien Casablanca-Toulouse- Percutant contre un pic à 2 400 mètres d’altitude l’appareil s’abattit dans la neige-
« Jusqu’ici un seul cadavre a été retiré des débris de la carlingue ».

- L’INDÉPENDANT du 26 mars 1938 :
« Six des huit victimes de la catastrophe aérienne du Pic des Cinq Croix ont été ramenées à Corsavy. Les sauveteurs durent descendre les corps à la corde à travers couloirs et cheminées d’une montagne impraticable, dans la neige et sous la bourrasque glacée ».

- L’INDÉPENDANT du 27 mars 1938 :
« L’épilogue du drame aérien de Corsavy. Les deux derniers corps ont été ramenés en présence du général Martinot-Lagarde et du procureur Cassou. Après l’enlèvement des derniers sacs de courrier, l’avion a été abandonné définitivement dans la montagne ».

- L’INDÉPENDANT du 28 mars 1938 :
« Une émouvante cérémonie- Hier matin a eu lieu l’hommage officiel aux infortunées victimes de la catastrophe de l’avion d’Air-France ».

- L’AVENIR (de Loir-et-Cher) des 28 et 29 mars 1938 :
« Une victime de la catastrophe aérienne du Canigou M. André Leymarios était un enfant de Morée ».

- L’INDÉPENDANT du 29 mars 1938 :
La ville de Toulouse a salué les victimes de la catastrophe aérienne de Corsavy- L’équipage du « Ville de Toulouse » cité à l’ordre de le la Nation ».

- La DÉPÊCHE du 29 mars 1938 :
Après la tragique catastrophe du courrier France-Amérique- Un hommage émouvant à l’équipage du « Ville-de-Toulouse »- Un foule émue et recueillie a défilé ce matin devant les trois cercueils ».

- Les AILES du 31 mars 1938 :
« Nos deuils- L’accident du Canigou ».

Par Claude LEYMARIOS

Contient