Menu
  • musee aeroscopia - centre de documentation
Logo Aeroscopia
Pièce

Deux sauvetages en mer effectués par André LEYMARIOS


Fonds archives LEYMARIOS André - Radionavigant Air France - INSTRUMENT DE RECHERCHE (10 S CRDA); Documents divers Radio L.L., Air France et documentation (10 S CRDA 2); Deux sauvetages en mer effectués par André LEYMARIOS (10 S CRDA 2-2) Sauvetages en mer des 28 août 1925 et 23 février 1926.

" Alors qu’il se trouve quartier maître télégraphiste volant, dépendant du  C.A.M. de Cherbourg, André LEYMARIOS fut victime de deux accidents d’hydravion :
 
- le 28 août 1925, à Brest, où il secourut son commandant d’escadrille, le commandant Bonnot et le second pilote, tous deux sérieusement blessés.
(le commandant Bonnot fut amputé d’une jambe à la suite de cet accident),
 
- le 23 février 1926, près des rochers de Roscoff. Hélitreuillé sur le navire anglais venu à leur secours, a plongé du navire dans la mer pour porter secours à un de ses coéquipiers tombé à la mer lors de l’opération d’hélitreuillage.
 
Le premier sauvetage lui valut la médaille de sauvetage en bronze décernée par le Ministère de la Marine, le second un témoignage de satisfaction de ce même Ministère de la Marine.
 
Par ailleurs, un prix avait été créé par Henri DURAND (de Blois) qui avait légué toute sa fortune à la caisse des Invalides de la Marine pour récompenser les actes de courage en mer (testament accepté le 2 septembre 1890).
 
André LEYMARIOS reçu ce prix à deux reprises le 1er mai 1926 (cent francs) et le 1er mai 1927 (cent cinquante francs). Il est un des rares à l’avoir reçu deux années de suite.
 
En 1909, l’industriel américain Andrew Carnégie faisait don à l’État français d’une somme de cinq millions de francs or destinée à récompenser des actes d’héroïsme civil en France. André LEYMARIOS reçu, le 24 avril 1926, la plaquette d’argent de la Fondation Carnégie, avec une allocation de 2000 francs, en témoignage de reconnaissance pour ses sauvetages des 28 août 1925 et 23 février 1926. 
La Fondation Carnégie délivrait des plaquette d’or, d’argent et de bronze. Les allocations versées variaient à partir de 300 francs, mais atteignaient rarement 2000 francs.
La Fondation Carnégie a cessé ses activités en 2010.
 
Ses deux sauvetages valurent à André LEYMARIOS d’être décoré de la Médaille Militaire (J.O. du 05/07/1926) au titre de l’Aéronautique maritime. Il avait 22 ans.
Estimant que cette médaille on ne la donnait qu’à des « vieux », il la jeta. Récupérée, en mauvais état, elle est jointe au présent dossier.
 
A la suite de ces deux accidents en mer, André LEYMARIOS écrivit une lettre de réclamation pour se faire indemniser de la perte de ses effets à deux reprises. Cette lettre était adressée au lieutenant de vaisseau commandant l’escadrille I.R.I. "


Claude LEYMARIOS, le 13 mars 2018.
 

Contient
(10 S CRDA 2-2-1) Médaille de sauvetage obtenue suite au sauvetage en mer du 28 août 1925
(10 S CRDA 2-2-2) Témoignage officiel de satisfaction décerné par le Ministère de la Marine
(10 S CRDA 2-2-3) Lettre notifiant la remise de Prix Henri Durand suite au sauvetage du 28/08/1925
(10 S CRDA 2-2-4) Prix Henri Durand décerné à André Leymarios, suite au sauvetage en mer du 28/08/1925