Menu
  • musee aeroscopia - centre de documentation
Logo Aeroscopia
Pièce

Gaston MALGOUYRE - BIOGRAPHIE


Fonds archives numérisées MALGOUYRE Gaston - Opérateur radio-électricien et contrôleur aérien - INSTRUMENT DE RECHERCHE (1 NUM); Gaston MALGOUYRE - BIOGRAPHIE ( 1 NUM 0) Gaston Malgouyre : Opérateur radio-électricien à partir de 1936 et contrôleur aérien jusqu'en 1972.

MALGOUYRE Gaston, Jean, né le 3 juin 1906 à Tonneins (47)
  • Fils d'agriculteur, après son certificat d'études primaire, travaille à l'exploitation agricole de ses parents. Se forme en autodidacte à la TSF.
  • Fait son service militaire dans les Transmissions à Agen en 1926.
  • Suit les cours du Centre d'instruction des Transmissions militaires de Toulouse (brevet de Maître Radio) en 1928 en tant que réserviste (morse, lecture au son).
  • Suit les cours par correspondance à l'école centrale de TSF, rue de la lune, PARIS 2ème.
  • Fait des périodes de réserve (1928 et 1932) au Centre Régional d'Instruction des Liaisons et Transmissions de Toulouse.
  • Opérateur radioélectricien de 1ère classe auxiliaire en février 1936.
  • Affecté à l'aéroport civil de Francazal en février 1939 jusqu'à la déclaration de guerre en septembre de la même année. Mobilisé sous officier radio au 287ème Régiment d'Artillerie Lourde.
  • Reprend son poste à Francazal de août 1940 jusqu'à mai 1942.
  • En 1943, passe le concours d'opérateur radioélectricien pour être titulaire (lecture au son, radionavigation, goniométrie, réglementation aérienne).
  • En 1944, passe sous statut militaire, nommé au grade d'adjudant jusqu'à la fin de la guerre.
  • En 1945, l'aviation civile quitte Francazal pour Blagnac et ses baraques en bois construites par l'armée anglaise.
  • Démilitarisé en janvier 1946. Est intégré dans l'aéronautique civile.
  • Pendant cette période de transition, commence à travailler à l'aéroport de Blagnac dans des installations sommaires (voiture de l'Armée servant de station gonio en bout de piste vers Cornebarrieu. Assurant seul, de jour ou de nuit sa vacation).
  • En 1947, travaille à la tour de contrôle en bois située au-dessus de l'aérogare jusqu'à la construction de la nouvelle tour et du Bloc Technique.
  • En 1948, devient opérateur radioélectricien principal.
  • En 1949, intègre le Corps des Contrôleurs de la Navigation Aérienne.
  • Suite à l'évolution technique des systèmes de la navigation aérienne, prépare et obtient en 1959, le concours interne (ENAC) de contrôleur d'approche et d'aérodrome.
  • Travaille à la salle IFR ( contrôle d'approche radar), à la tour (contrôle local d'aérodrome). Puis, chef de quart au BIA .
  • Termine sa carrière comme contrôleur principal.
  • Prend sa retraite en 1972.
Père de quatre enfants, décoré de la croix de guerre 39/45, de la médaille de l'aéronautique et du mérite agricole.Titulaire de la capacité en droit aérien, il fut aussi moniteur de taille des arbres fruitiers. Diplômé de l'école d'apiculture de Nice, il exerce en tant  qu'assistant sanitaire départemental apicole. Membre fondateur du Syndicat d'Apiculture Méridionale.(S .A.M ) à Toulouse. 
             
            
 
 
 

Contient





Personne liée
Famille Malgouyre
Objet lié
Uniforme de contrôleur aérien 1960 2017.30.BLA.UNI
Lieu lié
Francazal