Menu
  • musee aeroscopia - centre de documentation
Logo Aeroscopia
Texte imprimé

Les entreprises ont-elles une âme ?


Cote : 658.3 ETC
Auteur : Alain Etchegoyen

Editeur : Editions François Bourin, Paris
Année de publication : 1990
Mots-clés : Gestion d'entreprise
ISBN : 2-87686-045-7
Importance matérielle : 1 vol. (292 p.) : couv. ill. ; 23 cm
Résumé : Louis Vuitton, BSN, Elf-Aquitaine, Michelin, Evian, Géo Martel, Badoit, Sodexho, LVMH, autant de cas particuliers qui laissent penser qu’il n’existe pas de modèle unique de management. En ces temps d’OPA, de rachats, de cessions, les entreprises sont soumises à des tensions qui mettent en cause leur singularité, ce qu’on peut appeler leur « âme ». Rien de spiritualiste dans le choix de ce mot, mais la volonté d’ancrer l’analyse de l’entreprise dans une démarche philosophique et rationnelle. L’âme évoque l’animation, l’animateur et le ressort d’une entreprise vivante. Encore reste-t-il à la connaître grâce aux outils des sciences humaines et sociales, en particulier de l’ethnologie, pour permettre la cohérence de la stratégie, de la communication et de la gestion des ressources humaines. Ainsi peut être préservée et enrichie la personnalité propre d’une entreprise. Alain Etchegoyen est né en 1951. Normalien, agrégé de philosophie, directeur général du groupe SHS, président du club «Problèmes internes de l’entreprise», du C.N.R.S., ses travaux personnels portent sur la relation nécessaire de la philosophie, du management et des sciences humaines. SINGULARITE DES ENTREPRISES 1. Michelin 2. Société des eaux minérales d’Evian 3. LVHM 5. Elf et BSN 6. Sodexho 7. Géo Martel 8. Elf-France 9. Administrations inanimées: aurez-vous donc une âme? LES ENTREPRISES ONT-ELLES UNE ÂME? 1. La notion d’âme dans l’entreprise 2. Communication et âme de l’entreprise 3. Le projet d’entreprise: approche conceptuelle MANAGEMENT, PHILOSOPHIE ET SCIENCES HUMAINES 1. Littérature des managers et livre de management 2. Analyses dans l’entreprise 3. L’entreprise comme objet de la réflexion pour la philosophie et les sciences humaines 4. Les sciences humaines et sociales et l’entreprise 5. Sur le “capitalisme populaire” et la “revalorisation de l’entreprise” 6. La notion de “veille sociale” 7. L’utilisation des sciences sociales par les entreprises américaines dans l’appréhension de leur environnement